Données

Des chercheurs enregistrent l’activité cérébrale en Bluetooth

Il est possible d’enregistrer l’activité cérébrale en Bluetooth. Une expérience menée par le Professeur Philip Starr, spécialiste en chirurgie neurologique à l’Université de Californie de San Francisco, et publiée début mai dans la revue Nature Biotechnology. L’objectif est d’utiliser ces informations pour réaliser une stimulation cérébrale profonde (SCP). Une thérapie qui peut traiter des pathologies du mouvement, comme la maladie de Parkinson. Le fonctionnement : des électrodes implantées dans le cerveau transmettent des données enregistrées à un dispositif de poche porté par un patient. Les données sont ensuite transférées sans fil sur une tablette, puis téléchargées vers le cloud via un serveur conforme HIPAA. (Health Insurance Portability and Accountability Act, la loi américaine sur la portabilité et la responsabilité des assurances maladie). Une conformité importante pour la confidentialité et la sécurité des données de santé.

Afficher Plus

Articles Connexes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *