Veille

Veille Inyulface #13 : Favoriser un gouvernement ouvert et l’harmonisation des données

Chaque semaine, retrouvez sur notre blog un résumé de la veille stratégique du laboratoire numérique Inyulface.

Parmi les 5 articles de cette semaine, nous avons choisi de mettre en avant le plan d’action du gouvernement du Québec favorisant un gouvernement ouvert. Parce que ce plan fait partie de la stratégie de transformation numérique gouvernementale, qui encourage l’innovation et la collaboration. Ces approches bénéficieront autant aux citoyens qu’aux entrepreneurs et innovateurs. Comme l’a expliqué Éric Caire, ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale, c’est « un volet concret qui touche à la valorisation des données pour les citoyennes et citoyens, à la transparence de notre gouvernement, à l’innovation et à la recherche. Le numérique est un moyen. Ce plan d’action nous permet d’utiliser les données au service de l’intérêt public et de la population, en respect des principes de notre démocratie ».

Nous avons aussi relevé une mesure très concrète concernant les appels d’offre, précisée par Sonia LeBel, ministre responsable de l’Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor. « En matière de marchés publics, une mesure du Plan permettra d’ajouter les avis d’appel d’offres en cours et de réaliser un premier exercice d’harmonisation des données ouvertes diffusées à la norme internationale Open Contracting Partnership ».

Pour nous suivre au quotidien, réagir, échanger, rendez-vous sur Twitter @Inyulface et Linkedin.

Plan d’action favorisant un gouvernement ouvert 2020-2021

Le 5 novembre, le gouvernement du Québec a dévoilé son Plan d’action favorisant un gouvernement ouvert 2020-2021. C’est le ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale, Éric Caire, qui a présenté les grandes lignes de ce plan, qui comporte quatre objectifs stratégiques. #1 : accroître la transparence corporative et rendre disponibles davantage de données relatives aux marchés publics. #2 : encourager la réutilisation des données ouvertes du Québec. #3 : faire participer les citoyennes et citoyens à la mise en place d’un gouvernement ouvert et inclusif. #4 : appuyer la création d’écosystèmes de données ouvertes.

Source : https://www.quebec.ca/gouv/politiques-orientations/vitrine-numeriqc/gouvernement-ouvert/plan-transitoire-favorisant-un-gouvernement-ouvert-2020-2021/

Atlassian lance Jira Service Management

Jira est un système de suivi de bugs, de gestion des incidents, et de gestion de projets (utilisé au quotidien chez Inyulface). Atlassian, son éditeur d’origine australienne, a aussi créé le logiciel de gestion de projets Trello. Ces outils permettent à une équipe de travailler en mode agile, en visualisant les flux de tâches à réaliser. Jira Service Management est la nouvelle version de Jira Service Desk. C’est une solution d’ITSM (« Information Technology Service Management » ou gestion des services informatiques) basée sur Jira pour accélérer la collaboration entre les équipes IT des Opérations et du Développement. L’idée : faire un pont entre les méthodes DevOps et l’approche traditionnelle de gestion du SI basée sur les tickets d’incidents.

Sources : https://www.atlassian.com/software/jira/service-management/launch et https://devops.com/atlassian-launches-itsm-platform/ et https://techbeacon.com/enterprise-it/how-drive-digital-transformation-agile-it-service-desk

Mesurer le retour sur investissement d’un projet numérique

Les conseils de la firme d’innovation numérique Libéo pour mesurer le retour sur investissement d’un projet numérique. Mesurer le ROI apparait plus complexe que de mesurer les coûts engagés, car les impacts sont larges et étalés dans le temps. Sont à prendre en compte à la fois l’augmentation du chiffre d’affaires et/ou des bénéfices, mais aussi la réduction des dépenses. Sans oublier la diminution des erreurs de commandes, la suppression d’emplois et l’économie sur les salaires, ou encore la réduction des coûts d’exploitation. Découper ce calcul du ROI en différents niveaux permet de le simplifier. Par exemple en distinguant l’impact d’apprentissage pour les équipes et l’impact sur le chiffre d’affaires.

Source : https://libeo.com/2020/10/22/mesurer-le-retour-sur-investissement-dun-projet-numerique/

Cultiver un bout d’internet avec son jardin numérique

Cet article de la MIT Technology Review éclaire un pan de la culture internet plus vivace que jamais. Les jardins numériques (digital gardens) sont des blogues dont les créateurs sont des passionnés tannés du côté trop prévisible et formatté des réseaux sociaux traditionnels. Leurs approches sont parfois à base de collages artistiques, de listes collaboratives (comme un wiki), de collections, et peuvent rappeler Myspace, Tumblr ou encore Wikipédia. Une démarche proche du « mouvement slow », qui incite à (re)prendre le temps de vivre et explorer ses passions. Son origine remonte à 1998, avec le manifeste de Mark Bernstein sur l’ « hypertext garden » ou « jardin hypertexte » dont les liens vous envoient vers des mondes inconnus. 

Sources : https://www.technologyreview.com/2020/09/03/1007716/digital-gardens-let-you-cultivate-your-own-little-bit-of-the-internet/ et http://www.eastgate.com/garden/Enter.html 

Qu’est-ce que la signature électronique ?

La transformation numérique est encore plus urgente dans le contexte de la Covid, mais par quel bout commencer ? Utiliser la signature électronique nous semble une bonne approche, car elle contribue à la dématérialisation des processus légaux et d’affaires (signatures de contrats, factures, etc.). Selon la définition du Secrétariat du conseil du trésor, la signature numérique réfère généralement à une suite d’opération mathématique sur un document électronique afin de permettre à une personne d’en assurer à la fois l’intégrité et l’authenticité. Le mode de signature numérique le mieux connu s’appuie sur la cryptographie asymétrique. On utilise une paire de clés asymétriques, une clé publique et la clé privée correspondante, pour chiffrer et déchiffrer les données.

Sources : https://www.frenchweb.fr/quest-ce-que-la-signature-electronique/408453 et https://www.tresor.gouv.qc.ca/ressources-informationnelles/cadre-normatif-de-gestion-des-ressources-informationnelles/loi-concernant-le-cadre-juridique-des-technologies-de-linformation/glossaire/s/

N’hésitez pas à partager en commentaire vos réactions et questions sur cette veille.  

Pour nous contacter : lab(at)inyulface.com

Afficher Plus

Articles Connexes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *