Espace de travail numérique

Un nouveau cadre pour gérer les talents numériques dans l’entreprise

Depuis 2017, le nombre de compétences nécessaires dans un même poste a augmenté de 10% chaque année. Une conséquence directe du rythme constant de disruption amené par le numérique. Or, d’après une étude Gartner auprès des CIO et CEO, ils manquent de talents dans le domaine du numérique pour suivre l’augmentation des besoins. La réorganisation postpandémique vers un mode du travail hybride/à distance a encore complexifié cette gestion RH des talents numériques.

D’où le besoin pour un nouveau cadre de référence pour la gestion des talents numériques dans l’entreprise. Le « Digital Talent Management Framework » du Gartner aborde donc le recrutement, le renouvellement des talents, la fidélisation et la fin de collaboration.

Concernant le recrutement, Gartner conseille aux entreprises de ne pas focaliser les descriptions de poste sur les besoins en terme de compétences techniques et de formation. Mais plutôt sur l’impact attendu à travers le poste et sa relation avec les objectifs stratégiques de l’entreprise. L’idée est donc de s’assurer que les annonces de postes mettent en avant des compétences fondatrices et pas uniquement des compétences techniques.

Concernant la phase d’intégration des nouveaux collaborateurs, dans un environnement hybride elle doit être structurée et systématisée. Ce processus ne doit pas être limité à quelques semaines mais peut être organisé sur six à douze mois. Afin d’évaluer et développer les compétences, et d’encourager le réseautage transversal, l’apprentissage et le travail collaboratif.

Enfin, la phase de fin de collaboration ne doit pas être négligée. Afin d’assurer une transmission des connaissances. Que ce soit dans le cadre d’un départ ou d’une évolution interne vers un nouveau poste.

Afficher Plus

Articles Connexes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *