Transformation numérique

Québec : projet de loi 6 pour créer un ministère de la Cybersécurité

Le 28 octobre dernier, le ministre délégué à la Transformation numérique, Éric Caire, a déposé le projet de loi 6 visant à créer un nouveau ministère. Le Québec pourrait devenir le premier gouvernement en Amérique du Nord à créer un ministère de la Cybersécurité et du Numérique.

Identité numérique et sécurité

Cette démarche va de pair avec la volonté du gouvernement du Québec de concentrer les efforts notamment pour simplifier l’accès aux services gouvernementaux. Parmi les principaux chantiers que gèrera ce ministère : l’identité numérique des québécois, et la lutte contre les cyberattaques et vols de données.

Le ministère de la cybersécurité et du numérique pourra compter sur l’expertise consolidée d’équipes actuelles du Sous-secrétariat du dirigeant principal de l’information et de la transformation numérique, au Secrétariat du Conseil du trésor, ainsi que d’Infrastructures technologiques Québec. Les ressources de ce nouveau ministère du numérique seront un budget de 4 milliards de dollars et une équipe de 2000 personnes. 1000 postes sont encore à pourvoir au gouvernement dans les domaines liés à l’informatique, avec une revalorisation des salaires et des primes pour attirer des spécialistes venant du privé.

Les données biométriques pourraient être utilisées

M. Caire commence aussi à évoquer un futur portefeuille numérique pour les québécois. Il pourrait contenir permis de conduire, carte d’assurance maladie numériques, mais aussi des documents non gouvernementaux comme une carte de débit, carte de crédit, preuve d’assurance. Il recevra le «dossier d’affaires» en novembre (Détails : lesoleil.com). L’authentification du propriétaire pourrait se faire grâce à des données biométriques, comme la reconnaissance faciale ou l’empreinte digitale.

M. Caire prévient déjà qu’il y aurait une période de transition et d’acceptation sociale pour le public, avec maintien de l’utilisation des méthodes d’authentification traditionnelles. D’autres organismes d’état planchent aussi sur l’utilisation de données biométriques. Comme la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) qui veut implanter un système national de reconnaissance faciale des conducteurs. Objectif : analyser 15,5 millions de photos détenues par la SAAQ et éventuellement sonner l’alarme en cas de fraude (comme plusieurs demandes de permis ou sous une fausse identité).

La SAAQ explore actuellement le marché pour trouver le bon logiciel de reconnaissance faciale (Détails : Lesoleil.com). Au Canada, sept provinces utiliseraient déjà la reconnaissance faciale par ordinateur, comme l’Ontario et les provinces de l’Ouest.

Sources : https://www.lesaffaires.com/dossier/cybersecurite-des-pme/quebec-depose-le-projet-de-loi-6-pour-creer-un-ministere-de-la-cybersecurite/628489 ; https://www.journaldequebec.com/2021/10/28/cybersecurite-et-du-numerique-eric-caire-presente-un-projet-de-loi-pour-creer-son-ministere et https://www.newswire.ca/fr/news-releases/depot-du-projet-de-loi-edictant-la-loi-sur-le-ministere-de-la-cybersecurite-et-du-numerique-et-modifiant-d-autres-dispositions-879321662.html

Afficher Plus

Articles Connexes

Leave a Reply

Your email address will not be published.