Innovation

Hydrogène renouvelable et mobilité propre : la bretonne H2X-ECOSYSTEMS se développe au Québec

La société bretonne H2X-ECOSYSTEMS, spécialiste de l’hydrogène vert et de ses usages notamment en mobilités propres, vient ainsi d’annoncer qu’elle se développe au Québec, en Gaspésie. La filiale canadienne d’H2X-ECOSYSTEMS s’appelle H2X Glaz Canada. Glaz étant « un mot breton qui désigne la couleur de la mer tantôt bleue tantôt verte, un clin d’œil à la mer qui relie Bretagne et Gaspésie ».

Des énergies vertes, de la Bretagne à la Gaspésie

En Bretagne, H2X-ECOSYSTEMS est un acteur de la mobilité respectueuse de l’environnement avec une voiture hybride (H2EOL) qui fonctionne à la fois à l’énergie solaire et à l’hydrogène. L’entreprise a été fondée en 2018 à Saint-Malo (ville natale de Jacques Cartier, l’explorateur du Saint-Laurent qui a baptisé notre pays Canada). H2X-ECOSYSTEMS est également implantée dans la petite ville bretonne de Redon où elle produit des composants de piles à combustible. L’entreprise ambitionne d’y produire 100 véhicules à l’hydrogène par an à l’horizon 2023. Redon et ses 9000 habitants pourraient alors devenir autonome en énergie, avec l’électrolyseur d’ H2X-ECOSYSTEMS, son générateur off-grid et son service de mobilité avec la voiture H2EOL.

H2X Glaz Canada recherche des partenaires au Québec

H2X Glaz Canada recherche désormais des partenaires québécois dans le secteur des mobilités terrestres et maritimes. Certaines villes du Québec ont déjà exprimé leur intérêt pour les solutions de mobilité proposées par H2X-ECOSYSTEMS. Parmi les cas d’usage possibles : la création de générateurs ou de bornes de recharge off-grid, des projets de recherche ou encore le remplacement progressif des flottes de navires qui utilisent du diesel.

Le Québec, plaque tournante des énergies vertes et donc de l’hydrogène vert

Nous vous en parlions dans un précédent article sur l’hydrogène : son procédé de fabrication implique de casser des molécules d’eau (H2O) ou de gaz naturel, comme du méthane (CH4). Cela consomme énormément d’énergie et donc pour que l’hydrogène soit vert il faut aussi que cette source d’énergie le soit ! D’où le recours à une source d’énergie renouvelable (hydroélectricité ou panneaux solaires) pour produire de l’hydrogène vert. L’énergie renouvelable et à tarif avantageux du Québec attire donc chez nous des entreprises du monde entier. En particulier les datacentres comme ceux d’Amazon,Microsoft, Google, IBM et Oracle.

Cette énergie renouvelable, ainsi que la taxe carbone Canada sont aussi des atouts pour les startups canadiennes et québécoises. Dans les technologies de décarbonation (ou décarbonisation), de capture du carbone, d’électrification industrielle, de production d’hydrogène par électrolyse. Quelques exemples à découvrir dans ce précédent article.

Source : https://www.rennes-business.com/fr/business-a-rennes/actualites/success-stories/h2x-ecosystems-quebec/

Afficher Plus

Articles Connexes

Leave a Reply

Your email address will not be published.