Données

Gestion des données et planification : la startup Pigment lève $73 millions

L’ambition de Pigment est de devenir l’outil de planification d’entreprise le plus utilisé dans le monde. Pour y parvenir, la startup française vient de lever $73 millions en série B. (annonce du 15 novembre 2021).

Qui est Pigment ?

Pigment a été fondé en 2019 par Romain Niccoli, cofondateur de Criteo (plateforme de reciblage publicitaire), et Eléonore Crespo, une data analyst passée par Google et Index Ventures. En à peine 20 mois, la startup a construit une solide équipe d’ingénieurs basés en Europe. Et séduit des clients en Europe et aux Etats-Unis.

Pigment cible les entreprises en forte croissance. Comme ses clients Deliveroo (la plateforme anglaise de livraison de plats cuisinés), Melio (une fintech américaine dans les paiements), BlaBlaCar (plateforme française de covoiturage) et ManoMano (plateforme française de commerce en ligne dans le bricolage et jardinage).

Le marché de la planification d’entreprise

Pour la planification budgétaire, RH, commerciale ou encore marketing, de nombreux outils d’analyse et présentation de données sont disponibles sur le marché. Mais c’est encore souvent Excel qui reste utilisé pour la compilation et l’analyse des données. Ce processus manuel est source d’erreur, consommateur de temps. Et il ne répond pas aux besoins actuels d’agilité et collaboration dans les processus d’entreprise.

Signalons tout de même les avancées de Microsoft pour rendre accessible les outils d’analyse de données au plus grand nombre. Avec l’intégration de Power Bi dans Excel. En complément, notre article : « Vos tableaux Excel ont plus de valeur que vous ne croyez ».

A quels besoins répond Pigment et qui sont ses concurrents ?

Pigment veut permettre à tous les décideurs dans l’entreprise de parler le même langage. C’est à dire accéder aux mêmes chiffres mais selon leurs besoins métiers, et pouvoir travailler en temps réel avec leurs équipes sur ces données. Ce besoin de collaboration en temps réel autour des données est crucial dans un contexte de forte croissance.

Un cas d’usage pour comprendre : « Pigment est connecté aux données de revenus et RH et indiquera donc combien de recrutements sont nécessaires à tel poste pour assurer une croissance de X%. Elle prend aussi en considération le temps de recrutement nécessaire et le fait qu’un commercial aura besoin d’un temps d’apprentissage pour vendre ces premiers produits. (…) Notre produit permet donc de calculer le coût réel d’une nouvelle embauche ou d’un nouvel investissement. Vous aurez donc une image complète de vos besoins et des coûts ». (source Maddyness)

La startup se positionne comme une alternative moins complexe à utiliser, moins rigide et moins chère que les outils de planification d’entreprise déjà existants sur le marché. On pense à IBM, SAP, Oracle sur le segment des très grosses entreprises qui structurent leurs flux de données autour des logiciels ERP. Mais aussi en alternative à des plateformes Saas comme Workday, et Anaplan qui revendiquent déjà plus de simplicité et ergonomie. Paul Melchiorre, ancien PDG d’Anaplan, fait d’ailleurs partie des investisseurs de Pigment.

Des connecteurs pour collecter les données à travers toute l’entreprise

Pigment propose déjà une intégration native avec Workday, Netsuite, Salesforce et d’autres solutions SaaS. De nombreuses autres intégrations de données sont possibles à travers des API. Plus de détails sur les importations et exportations de données via le site de Pigment.

Sources : https://www.gopigment.com/newsroom/pigment-series-b ; https://www.prnewswire.com/fr/communiques-de-presse/pigment-leve-73-millions-de-dollars-afin-d-accelerer-sa-croissance-et-devenir-l-outil-de-planification-d-entreprise-le-plus-utilise-874781507.html

Afficher Plus

Articles Connexes

Leave a Reply

Your email address will not be published.