Innovation

Booster l’innovation avec les « Citizen Developers »

Le terme « citizen developer » a été inventé par le cabinet d’analyste Gartner il y a déjà une douzaine d’années. Mais l’idée de développement logiciel fait par des « non informaticiens » se concrétise désormais à grande échelle avec la multiplication des initiatives « low code »/ « no code ».

Comment traduire l’expression « citizen developer » ? On peut parler à la fois de « développement informatique mis à la portée de tous », de « développeur métier » ou de « développeur non expert », ou encore « d’utilisateur développeur ». Le Magit.fr a même recensé l’expression « devollaborateur », contraction de développeur et de collaborateur métier.

Pour comprendre en quoi un « citizen developer » peut avoir un impact positif sur l’innovation, c’est surtout à l’état d’esprit du « développeur citoyen » qu’il faut s’intéresser. Ainsi selon Gartner il s’agit d’un utilisateur qui crée de nouvelles applications professionnelles destinées à être consommées par d’autres, en utilisant des environnements de développement et d’exécution approuvés par le service informatique de l’entreprise. Car les utilisateurs professionnels (ou métiers) peuvent non seulement identifier les défis commerciaux qu’ils rencontrent actuellement, mais aussi, grâce à l’utilisation de plateformes logicielles sans code, créer eux-mêmes des applications pour résoudre ces problèmes.

Enfin, contrairement aux idées reçues, encourager le développement par des utilisateurs métiers ne va pas mener au développement anarchique d’applications. Ou encore à des démarches qui nuiraient à l’entreprise. Car les collaborateurs cherchent en fait à régler des problèmes qui les empêchent de travailler efficacement. Et parce que le « citizen development » est structuré par l’utilisation de plateformes de travail collaboratives. Une façon de créer un cadre et des contraintes qui sont en fait nécessaires au processus d’innovation.

Afficher Plus

Articles Connexes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *