Veille

Veille Inyulface #9 : développer la compétence des données et la découvrabilité

Chaque semaine, retrouvez sur notre blog un résumé de la veille stratégique du laboratoire numérique Inyulface.

L’article phare de cette semaine est dédié à la découvrabilité (des contenus) et aux bonnes pratiques sur le web. Il s’agit d’un guide en ligne créé par Culture Laval, l’organisme de concertation qui regroupe et fédère les acteurs culturels lavallois. Les concepts clés de la découvrabilité sont présentés à travers l’exemple de « Signé Laval », une plateforme collaborative qui fait la promotion de la culture sur le territoire lavallois.

Un guide pratique et stratégique, dont nous avons aussi extrait cette métaphore :

« La transformation numérique est loin d’être une lubie ou une mode passagère. Depuis les 10 dernières années, le train de la transformation ne cesse de prendre de la vitesse, nous laissant comme seules options, d’occuper le wagon de tête ou celui de queue. Le statu quo n’étant pas une option.» — Christian Laramée, Producteur de contenus vidéos et d’expériences numériques, 2019.

Pour nous suivre au quotidien, réagir, échanger, rendez-vous sur Twitter @Inyulface et Linkedin.

Le Guide de la découvrabilité et des bonnes pratiques sur le Web

Ce Guide pratique, qui décrypte l’exemple de Signé Laval, est né d’une volonté de sensibiliser les acteurs culturels lavallois à la notion de découvrabilité des contenus numériques dans le Web d’aujourd’hui. Le site est beau (et oui, le design c’est aussi important). Les conseils pour rendre les contenus découvrables par les publics sont bien présentés. Et les enjeux remis dans le contexte du Plan culturel numérique du Québec (PCNQ). Des conseils aussi utiles à toute entreprise ou organisme ayant des question sur sa transformation numérique, et comment orchestrer sites web, réseaux sociaux, référencement et moteurs de recommandation de contenus.

Source : https://culturelaval.ca/guide-decouvrabilite-bonnes-pratiques/ et l’article de Josée Plamondon dédié à la découvrabilité, dans la Veille Inyulface #3.

Exclusion numérique : « les publics touchés sont bien plus diversifiés que ce que l’on peut imaginer »

Une interview d’Arnaud Jardin, d’Emmaüs Connect (France), qui depuis 2013 agit pour permettre l’inclusion numérique des plus fragiles. Être déconnecté en 2020, c’est très compliqué. Et ce phénomène devrait encore prendre de l’ampleur avec la digitalisation globale de l’économie et l’administration. 4 Français sur 10 se sentent « en difficulté » avec le numérique. Mais l’enjeu est mondial. Au Québec aussi, la pandémie a mis en lumière les inégalités, notamment en matière d’accès à internet. La fracture numérique est désormais un facteur exclusion sociale. En 2018, environ 20% des ménages à faible revenu n’avaient pas accès à une connexion Internet résidentielle au Québec (CEFRIO, 2018 – via Paroles d’ExcluEs).

Sources : https://www.blogdumoderateur.com/exclusion-numerique-publics-emmaus-connect/ et https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/le-15-18/segments/entrevue/175386/acces-internet-haute-vitesse-education-numerique

Dans le cadre du Coopérathon Desjardins, le Ministère de l’Education et le Ministère de l’Enseignement supérieur ont d’ailleurs lancé ce défi aux participants. “Comment opérationnaliser le cadre de référence de la compétence numérique et ses dimensions, afin de répondre aux besoins actuels et contribuer au développement de la société de demain”.

La grand-messe Mtl inc. 2020 (Edition spéciale 5ème anniversaire du 28 Oct. Au 6 Nov.)

Depuis 5 ans, la Grand-messe Mtl inc., présentée par Bell en collaboration avec Bonjour Startup Montréal, rassemble et met en relation les startups émergentes les plus innovantes de la dernière année et les leaders et visionnaires de l’écosystème startup de la métropole. 4 matinées dédiées à différents secteurs d’activité : grand lancement le 28 Oct. avec une matinée « Alimentation » ; 30 Oct. « Transformation du travail » (on suivra cela de près !) ; 4 Nov. « Développement durable » ; 6 Nov. « Sciences de la Vie ». (Un évènement 100% virtuel cette année)

Source : https://www.montrealinc.ca/communaute/evenements/la-grand-messe-mtl-inc/

La transformation numérique implique de développer la compétence des données

70% des initiatives de transformation numérique échouent malgré des investissements massifs en « digitalisation », pour avoir négligé la « transformation de la donnée ». Dommage, car travailler mieux avec les données permet d’offrir plus de valeur en comprenant mieux les besoins des marchés. Former les équipes à la compétence des données est désormais prioritaire. Marks & Spencer a ainsi créé une « data academy » pour des milliers d’employées, Amazon une université du Machine Learning, Airbnb une « Data University » et AT&T un projet de 10 ans pour former la moitié de ses 250 000 employés (1 milliard de dollars US d’investissement).

Source : https://www.analyticsinsight.net/addressing-need-data-fluency-digital-transformation/

Créer un écosystème numérique pour pouvoir travailler de partout

Les services informatiques ont été très sollicités ces derniers mois pour permettre aux employés de travailler à distance, mais assurer un service de qualité a souvent été difficile. D’après une étude américaine de 1E (spécialiste du service IT) avec le cabinet Vanson Bourne, les employés souffrent. En plus des enjeux de performance des outils et d’attente pour une assistance technique, 74% des personnes se sentent déconnectées de leurs collègues et environnement de travail, 35% n’ont pas les logiciels ou accès dont ils ont besoin pour travailler efficacement. Pour transformer le support informatique, il va falloir mesurer et comprendre l’ « expérience employé ». 

Source : https://www.cio.com/article/3585131/create-a-digital-ecosystem-for-the-work-from-anywhere-era.html

N’hésitez pas à partager en commentaire vos réactions et questions sur cette veille.  

Pour nous contacter : lab(at)inyulface.com

Afficher Plus

Articles Connexes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *