Veille

Veille Inyulface #6 : beta tester, coopérer et protéger

Chaque semaine, retrouvez sur notre blog un résumé de la veille stratégique du laboratoire numérique Inyulface.

Cette semaine nous parlons « bêta test », avec l’initiative de « test collaboratif » lancée par SoulLabs, Fasken et Desjardins pour créer la Better Exchange Testing Alliance (B.E.T.A.). Pourquoi c’est important ? Parce que la meilleure solution est celle qui est adoptée par les utilisateurs. Tester très en amont permet de valider l’adéquation entre le besoin et le produit, pour orienter les développements (et les budgets !) dans la bonne direction.

Pour nous suivre au quotidien, réagir, échanger, rendez-vous sur Twitter @Inyulface et Linkedin.

Lancement de l’appel à projets pour la « Better Exchange Testing Alliance » (B.E.T.A)

La B.E.T.A. est une initiative de « test collaboratif » lancée par SoulLabs (éditeur Montréalais d’outils de productivité), Fasken (cabinet d’avocats et d’agents de brevets et marques) et Desjardins. Son annonce a été faite en amont du Coopérathon, la plus grande compétition d’innovation ouverte au Canada, dont la 5ème édition démarre le 30 septembre. La B.E.T.A. est gratuite et ouverte à toutes les startups et entrepreneurs. En échange de la publication de leur bêta-test et de l’obtention de réponses de la communauté, ils s’engageront à participer à un bêta-test pour d’autres projets.

Source : https://www.linkedin.com/posts/thecooperathon_beta-startup-betatesting-activity-6711955563711889408-tU3Z

Etude PwC Canada : un nouveau monde du travail s’ouvre aux canadiens

Selon une étude PwC Canada sur les conditions de travail pendant la pandémie, seulement un répondant sur cinq souhaite retourner au bureau à temps plein. Le scénario idéal pour la plupart des gens : plus de télétravail. Avec de grands défis : l’équilibre travail-vie privée, la productivité et la connectivité. Investir dans la formation paye : 40 % des employés à qui des opportunités de perfectionnement avaient été offertes avant la COVID-19 ont vu leur productivité augmenter pendant la crise. Mais attention, le télétravail a accentué la pression qui s’exerce sur la productivité organisationnelle, la santé mentale des employés et la culture d’entreprise.

Sources : https://www.newswire.ca/fr/news-releases/un-nouveau-monde-du-travail-s-ouvre-aux-canadiens-selon-le-sondage-sur-les-effectifs-de-l-avenir-de-pwc-848106654.html et https://www.pwc.com/ca/fr/workforcesurvey

Pourquoi construire sa stratégie d’entreprise à partir de la technologie

Idée reçue sur la technologie #5342 : « Bah, la technologie ça ne compte pas, ce n’est qu’un outil! Ce qui compte c’est la stratégie! ». Pour Philippe Silberzahn, professeur en stratégie et innovation, c’est une erreur de ne voir la technologie QUE comme un outil, et de croire qu’on peut séparer technologie et stratégie. Il explique que dans un monde de très forte innovation technologique, la stratégie se fait de plus en plus à partir des possibles créés par celle-ci : on invente une nouvelle technologie, et ensuite on se demande à quoi elle peut servir !

Source : https://www.frenchweb.fr/pourquoi-construire-sa-strategie-dentreprise-a-partir-de-la-technologie/404655

Réforme canadienne du droit à la protection des renseignements personnels

Cet automne, la commission parlementaire statuera sur la réforme du droit à la protection des renseignements personnels. Le Québec a soumis en juin son projet de réforme avec le projet de loi 64, s’inspirant de la démarche Européenne du RGPD (Règlement général sur la protection des données). Le projet de loi confère à la Commission d’Accès à I’Information (CAI) le pouvoir d’imposer aux entreprises du secteur privé des sanctions administratives pécuniaires pouvant aller jusqu’à 10 000 000 $ ou 2 % du chiffre d’affaires mondial. La Colombie-Britannique et l’Ontario soutiennent également un renforcement de la législation.

Sources : https://www.blg.com/en/insights/2020/09/canadian-privacy-law-reform-is-coming et https://www.cyberjustice.ca/2020/06/17/projet-de-loi-64-une-reforme-a-leuropeenne-du-droit-a-la-protection-des-renseignements-personnels/

L’anonymisation des données : un pas vers plus de sécurité de la data

Face à la multiplication des vols ou pertes de données personnelles, les organisations doivent revoir leur façon de collecter et traiter les données. Car leur réputation et finances sont en jeu. Ainsi, en Europe, 340 cas de perte ou vols de données ont débouché sur des amendes totalisant 158 million de Livres Sterling (268 millions de CAN$). Et 47% des consommateurs européens auraient abandonné une marque après un incident touchant aux données. Il est donc important de comprendre ce qu’est une donnée personnelle d’identification (Personally Identifiable Information -PII), et comment fonctionne l’anonymisation des données.

Source : https://www.analyticsinsight.net/data-anonymization-step-towards-securing-data-organizations/

N’hésitez pas à partager en commentaire vos réactions et questions sur cette veille.  

Pour nous contacter : lab(at)inyulface.com

Afficher Plus

Articles Connexes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *